Français 6e

Qui a dit que les élèves ne lisaient plus ? 

Lors d’une lecture cursive, nos élèves de 6e ont rivalisé d’imagination et ont créé des boîtes de lecture dans lesquelles ils ont inséré les éléments qu’il leur paraissait important d’évoquer.
Ces rendus de lecture furent très appréciés et le livre, qui apparaît souvent comme l’objet rédhibitoire, est devenu très attrayant.
La lecture ne doit pas être considérée comme une matière scolaire mais comme un plaisir avant tout : c’est une porte vers le rêve et l’imagination dont le monde a bien besoin.






Lors du Printemps des Poètes, ce n’est plus la lecture mais l’écriture avec la composition de haïkus (petits poèmes japonais évoquant la nature) qui fut à l’honneur. Faute d’arbre à poèmes, les élèves de 6e les ont accrochés en banderoles.



Posts les plus consultés de ce blog

Bal des 3e

Sensibilisation à la déficience visuelle - Classes de 4e