Profession de foi

Dimanche 16 juin a eu lieu la profession de foi de 29 jeunes du collège et de la paroisse Saint Martin de la Baie d'Authie en l'église Notre Dame des Sables de Berck-Plage. Le jeudi de l'Ascension, d'autres jeunes avaient déjà vécu ce grand moment. 
C'est un moment important pour les jeunes: la profession de foi leur permet de renouveler publiquement les promesses faites en leur nom, par leurs parrains et marraines, le jour de leur baptême. Encore une fois ce fut un grand moment pour notre collège pour les élèves, entourés de leurs familles et des enseignants. Ils ont chanté, prié, renouvelé leur "je crois en Dieu", habillés d'une aube comme leur vêtement blanc du baptême, signe de pureté. Il leur a été confié une croix et un cierge allumé au cierge pascal qui leur rappelle que le baptême les a fait naître au Christ, à sa mort sur la croix et à sa résurrection dans la lumière.

En mettant l'accent sur le renouvellement des promesses du baptême, la profession de foi marque une étape de la vie chrétienne, avant le sacrement de confirmation.

Merci aux jeunes pour leur sérieux et implication, merci aux parents pour leur confiance, Merci à tous ceux qui ont oeuvré au bon déroulement de la cérémonie, merci à ceux qui ont amené des fleurs, et à bientôt pour d'autres aventures de la foi …

Cette cérémonie est une étape importante dans le parcours de la foi, tout en n'étant pas un sacrement. La route continue pour les jeunes qui vont, nous le souhaitons ardemment, continuer la Pastorale l'année prochaine, rejoindre "Cap jeunes" ou encore le groupe de Scouts qui devrait voir le jour bientôt.

 
Le sacrement de réconciliation a eu lieu à l'église Notre Dame des sables le 04/05/2019. Se réconcilier, c'est rétablir une relation d’amitié qui a été rompue. Quand on fait du mal à quelqu'un, l'amour ne circule plus entre nous et lui, on s'éloigne de lui. C'est comme ci un grand fossé nous séparait. Quand on s'éloigne de son ami c'est comme ci on s'éloignait de Dieu. Le sacrement du pardon nous permets de nous sentir tout proches de Dieu.
C'est autour de la parabole du semeur, que les jeunes ont réfléchis à où avons nous nous envie de semer si l'on veut que sa pousse, évidemment tout le monde a choisi la bonne terre, et le blé à pousser. Si notre cœur est sans caillou et sans ronce tout ce qui est bon grandira...
Avec Jésus, le pardon et la réconciliation sont possibles. En regardant Jésus, en faisant confiance à sa parole, nous grandirons dans le pardon reçu et dans le pardon donné. 





Merci à Mme Dausque pour toute la préparation et l'investissement pour nos jeunes!!!



Posts les plus consultés de ce blog

Bal des 3e

Sensibilisation à la déficience visuelle - Classes de 4e